top of page
Search
  • Writer's pictureXavier HUET

L'Ascalaphe Soufré

Lors d'une randonnée en montagne en Mai 2023, du côté de Barèges, j'ai "enfin" eu l'occasion de prendre en photo un Ascalaphe.


L'ascalaphe est un insecte ressemblant à la fois à un papillon et à une libellule mais il est facilement reconnaissable. Le spécimen observé est un "Ascalaphe Soufré" mâle car il possède un appendice en forme de pinces au bout de l'abdomen.

Voici une description de cet "Ascalaphe Soufré" :

Classification

L'ascalaphe soufré appartient à l'ordre des Névroptères, qui comprend également les fourmilions et les chrysopes. Il est classé dans la famille des Ascalaphidae, une famille qui compte environ 400 espèces dans le monde entier, dont 12 seulement résident dans la France méridionale.

Morphologie

L'ascalaphe soufré mesure environ 3 à 4 centimètres de longueur. Il possède 2 paires d'ailes transparentes et allongées, avec une envergure d'environ 8 centimètres. Il possède 6 pattes.

Ses ailes sont marquées par une bande jaune vif à l'extrémité. Son corps est fin et allongé, avec une couleur dominante jaune clair. Sa tête est petite et allongée, avec de grands yeux noirs.

La tête et le thorax sont densément velus, les antennes sont longues et élargies au bout en forme de "club de golf" ou de massue.


Habitat

Le vol de l’Ascalaphe soufré est rapide, plutôt en hauteur et au soleil. C’est un insecte qui vit uniquement dans les milieux chauds et secs, comme les coteaux bien exposés, les prairies, les landes. Le plus souvent on l'observe posé sur les plantes ( essentiellement des Graminées) les ailes ouvertes, en train de profiter d'un bain de soleil.

Ces observations ont lieu essentiellement d’avril à juillet.


Il fréquente les milieux herbacés en pays calcaire ou sur sols acides, de très secs à franchement humides entre 300 et 1500 m d'altitude (Mazel, 2001). Les versants bien exposés et rocheux peuvent également être fréquentés sur calcaire, basalte ou granite...

Reproduction

Les femelles pondent les œufs dans la partie basse des tiges des Graminées, disposée en deux rangées parallèles. Les larves se métamorphosent dans un cocon de soie, après un stade larvaire pouvant durer plusieurs mois (jusqu’à deux ans). Les adultes (ou imagos) vivent seulement quelques semaines.


Régime alimentaire

Leur grande agilité en vol et leurs grands mandibules, leur permettent d'être de véritables prédateurs d'insectes tels que des mouches ou de papillons !

Les larves, quant à elles, se nourrissent de petits insectes et d'araignées.

Répartition géographique en France

L'ascalaphe soufré est présent dans la moitié sud de la France, ainsi que dans certaines régions du centre et de l'est du pays (soit des Pyrénées aux Alpes et le Jura en passant par le sud du Massif Central et la Vallée du Rhône).

On peut le trouver jusqu'à une altitude de 1500 mètres environ.


108 views0 comments

留言


bottom of page