top of page
Search
  • Xavier HUET

La Huppe Fasciée (Upupa epops )

La huppe fasciée est un oiseau de la famille des Upupidés.


Elle se reconnait facilement par sa huppe sur la tête et son bec courbe.

Sa huppe est rousse et souvent hérissée, terminée par des plumes de couleur blanche et noir, son plumage est de couleur sable. On retrouve les plumes blanches et noires sur ses ailes.


Cet oiseau a également un chant très typique et caractéristique, que l'on peut entendre à grande distance: "oup oup oup"...


La huppe fasciée a besoin d'un milieu ouvert à semi-ouvert, un sol facilement accessible, nu ou faiblement enherbé, pour la recherche de nourriture. On peut régulièrement l'observer dans des jardins, comme ici, dans une pelouse du bourg du Landreau (44), au mois de juin.


Elle niche dans des cavités (dans des arbres ou des rochers).


Elle se nourrit d'insectes et de larves (coléoptères, vers blancs, grillons...) qu'elle trouve dans le sol notamment, grâce à son bec, long et courbé :


La présence de huppe sur un territoire est donc un très bon indice de la valeur écologique de ce territoire, car sa sa nourriture doit être diversifiée, et son habitat doit donc être épargné par les pesticides et désherbants.


La nidification est cavernicole, c'est à dire qu'elle niche dans une cavité dans de vieux arbres, dans un trou d'un vieux mur ou d'un bâtiment, voir dans une ancienne loge de Pic.


La femelle pond 5 à 7 œufs gris qu'elle couve seule pendant 16 jours. C'est le mâle qui va d'aller chercher la nourriture. Les poussins s'envolent à l'âge 4 semaines environ et quittent le nid généralement dès le mois d'août. Les huppes fasciées n'élèvent qu'une nichée par an.


1 view0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page